[Greenita] Zéro déchet : Ma salle de bain

Bonjour !

 

Aujourd’hui, comme promis, nous allons parler de la transformation de ma salle de bain en salle de bain ZERO DECHET J’ai mis du temps à écrire cet article car la salle de bain c’est sans doute l’endroit le plus privé, intime d’une maison et j’ai très peur de me dévoiler. Mais ça me tenait vraiment à coeur de parler de ma transition vers le zéro déchet et la salle de bain est, avec la cuisine, la pièce la plus productrice de déchets.

flowers-tumblr-drawing-57.jpg

 

♣ Les cotons tiges 

Les cotons tiges tels que vous les connaissez vont disparaître et c’est tant mieux ! Ils se retrouvent par milliers dans les océans, sont ingérés par les espèces marines mais aussi certains oiseaux, détruisent la biodiversité… Bref, un vrai calvaire qui sera interdit d’ici le 1er janvier 2020. 

Mais alors comment remplacer ces précieux objets de notre hygiène ?

aaaaaaaaaaaa

En réalité, je n’utilisais que peu de cotons tiges, déjà avant de me rende compte de leur impact sur l’environnement. Un simple rinçage à l’eau sous la douche et un coup de serviette dans les oreilles étant tout aussi efficace.

Mais pour les inconditionnels du nettoyage de l’oreille, il existe des oriculi. C’est surtout pour mon copain que je les ai achetés dans un premier temps. Et même si leur utilisation a d’abord été compliquée pour lui, très vite on s’y fait.

Ce sont des bâtonnets en bambou qui sont utilisables presque à l’infini. Ils viennent du Japon où ils sont utilisés par toute la population. Ils vont vous permettre de faire des économies (puisque vous ne l’achetez qu’une fois et pouvez l’utiliser durant des années alors que vous achetez 1 € et quelques votre paquet de coton-tiges, tous les 2 ou 3 mois.) De plus, c’est écologique et c’est même meilleur pour votre santé car ça empêche la formation de bouchons (contrairement au cotons tige) tout en nettoyant vos oreilles.

Vous pouvez en trouver partout, surtout sur Internet ce qui reste dommage, mais il me semble que l’enseigne Avril en fait aussi. Vous en avez sur Lamazuna, super site zéro déchet mais aussi sur Amazon…

____________________________

♣ Les mouchoirs 

Bon ici nous abordons un chapitre un peu plus compliqué… Les mouchoirs en tissu. Je sais que ça semble dégoûtant, archaïque… Pour ma part, je trouvais ça un peu écœurant, j’en avait acheté quand même, pour essayer. J’ai cependant mis longtemps avant de me décider : un jour, je n’avais plus de mouchoirs en papier et j’ai dû en utiliser un en tissu. Et je ne suis pas morte. C’était même franchement plus confortable pour ma peau, plus pratique et sincèrement maintenant je ne me mouche plus qu’avec ça.

On verra pour mon prochain rhume mais en attendant pour un usage normal c’est tout à fait convenable !

Encore une fois vous ferez des économies. Avant on achetait un paquet de mouchoirs toutes les semaines et désormais, plus jamais besoin d’en acheter, juste besoin de payer une seule et unique fois  (ça semble peu comme ça mais à 2€ le paquet toutes les semaines, au bout d’un an ça fait 104€ ! C’est pareil pour tout ce dont je vais vous parler, vu comme ça on dirait que ça ne fait que quelques euros de différence, mais à la fin de l’année ce sont des centaines d’euros qui sont économisées)  Et c’est évidemment plus écologique. Comme je l’ai dit c’est aussi plus agréable pour ma peau, cela dépend surement du tissu que vous prenez et de votre type de peau. Pour finir, c’est également bien plus pratique, j’en ai 2 sur ma table de chevet, deux dans mes sacs à mains et deux dans le tiroir de mon bureau, toujours là en cas de besoin. Après utilisation, en machine et c’est fini !

Encore une fois il y en a plein sur Internet, mais ma mère m’en a aussi achetés dans une petite boutique en ville, un magasin de linge de maison. Il sont d’ailleurs très beaux, ils ont de jolis motifs à fleurs. Vous pouvez trouver toutes les marques, tous les motifs, tous les prix…

______________________________

♣ La brosse à dent et le dentifrice 

J’ai appris il y a peu que nos brosses à dents classiques étaient un réel danger pour les océans, au même titre que les cotons tiges. Cela m’a chamboulée et poussée à chercher quelque chose de différent. J’ai donc trouver une brosse à dent en bambou et poils naturels. Une fois en fin de vie, elle se composte !

Ca ne change rien à mon mode de vie, c’est très agréable et en plus c’est écologique alors je suis heureuse de me brosser les dents de façon plus responsable ! Mon copain a plus de mal mais c’est à cause du critère « habitude »

J’ai donc trouvé la mienne sur le site Sans-BPA mais une amie m’a dit en avoir trouvé une en magasin physique, en Allemagne.

000000

Concernant le dentifrice, j’utilise encore du dentifrice en tube, ou bien ceux en petits « cailloux » de chez Lush, mais toujours dans une boîte en plastique. La prochaine étape pour moi est donc d’essayer le dentifrice solide.

_____________________________

♣ L’hygiène intime 

Je suis d’un naturel très pudique, je ne m’attarderai donc pas sur le sujet. Je pense toutefois qu’il est très important d’en parler car les serviettes hygiéniques jetables et les tampons sont d’abord une grande source de déchets (une fois par mois, durant environ 40 ans une femme utilise 1 à 2 paquets de serviettes ou de tampons, je vous laisse imaginer l’impact sur l’environnement) Mais ces produits sont également nocifs pour notre corps, et ce à cause de produits chimiques qui y sont rajoutés, et notamment du parfum….

Vous pouvez donc changer pour des solutions plus écologiques, plus économiques et meilleures pour votre santé ! Il y a entre autre la fameuse cup mais pour ma part je voulais vous parler des serviettes lavables. 

Elles sont en coton (bio parfois) ne contiennent pas de produits irritants et se lavent en machine à 60°C. Elles sont beaucoup plus confortables et agréables à porter et durent environ 3 ans.  Vous pouvez en trouver en magasin (vrac, bio…) sur Internet et sur le site Dans Ma Culotte (où elles sont un peu chères, c’est vrai, il y en a des moins chères sur Internet si vous cherchez bien.)

Vous ferez donc des économies (environ 3€ le paquets de serviettes ou tampons, à raison de 12 à 20 paquets par an, vous économiserez entre 30€ et 60€ !) Vous ferez un geste pour la planète et pour votre santé (et votre confort)

____________________________

♣ Ce qu’il me faut encore faire ♣

Il y a encore des choses que je dois/veux mettre en place. Il faut y aller petit à petit pour ne pas trop bousculer le mode de vie, pour s’habituer à ses changements (qui ne peuvent être que bénéfiques)

Dans la salle de bain il me reste donc à mettre en place quelques petits changements :

  • FABRIQUER moi-même : Notamment ma lessive que j’aimerai faire moi-même pour faire des économies et cesser de polluer les eaux avec tous ces produits, et encore une fois, moins d’emballages à jeter. Mais il y aussi certains cosmétiques que je voudrai essayer de faire, comme le baume à lèvres par exemple. Je vous en reparle dès que c’est mis en place.
  • LE SOLIDE : Il faut vraiment que j’essaie le solide : savon en pain au lieu de gel douche, shampoing solide, dentifrice, déodorant solide…  C’est juste un coup à prendre. Et les solides durent plus longtemps que les liquides !

__________________________

On se retrouve la prochaine fois pour parler de ma cuisine ! 

large

 

Amita

 

 

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose à dire, ou juste par amour pour les mots. La lecture c'est toute ma vie, ça et ma famille (mes trois sœurs d'amour pour qui je donnerai n'importe quoi) mon amoureux et mes supers copines (Manon, Marie et Victoire) C'est grâce à ces personnes que ma vie est ce qu'elle est. Merci.
Cet article, publié dans Greenita, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour [Greenita] Zéro déchet : Ma salle de bain

  1. Marinette dit :

    Oriculi et mouchoir en tissu font déjà partie de mon quotidien depuis quelques mois. Finalement, petit à petit, on peut voir les choses évoluer.

    J'aime

  2. Mimine dit :

    Superbe article, comme d’habitude ma Amita !
    Pour le dentifrice, l’amie du sud dont je t’ai parlé fabriquait son propre dentifrice à base de poudre d’argile, d’huile essentielle de menthe douce et de bicarbonate de soude, puis conservait le tout dans une petite boite ronde type Lush. Peut-être cette recette pourrait t’intéresser ?
    De gros bisous
    M ❤

    J'aime

    • Amita dit :

      Mercii ça me fait plaisir et surtout venant de toi ! ❤
      Cool faudra que j'essaie ! Il faut vraiment que j'achète de quoi faire mes produits moi-même
      Bisous et merci du commentaire 😀 ❤

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s