Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes – Allain Bougrain Dubourg

IMG_20180517_102128

 

Allain Bougrain Dubourg est président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et administrateur de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité. Vous pouvez le retrouver sur Youtube !

Dans cet ouvrage, Allain Bougrain Dubourg donne la parole aux animaux pour nous sensibiliser sur leurs traitements. Sous forme de lettre, chaque animal nous explique sa situation et son mode de vie, en nous donnant des clefs pour une cohabitation plus saine.

Note :  ★★★★★ 

En effet, ce fossé que nous avons nous-même creusé entre la nature et la culture, entre l’animal et l’homme, ne tient pas. Il y a beaucoup de cultures où cette frontière n’existe pas (cf. Philippe Descola sur son voyage chez les Achuar) Et du fait de cette frontière, de ce fossé, nous nous permettons des comportements inadmissibles envers les animaux, qui pourtant partagent cette terre de plein droit et au même titre que nous.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certes, l’homme a toujours eu besoin de l’animal pour se vêtir ou se nourrir, mais aujourd’hui, nous vivons dans la surconsommation, la surproduction. Nous produisons à la chaîne, plus par envie que par besoin. Et parfois simplement pour que le tout finisse à la poubelle.

Certes nous avons besoin de manger et de nous tenir au chaud mais il existe bien d’autres façons de le faire, des façons qui respectent l’animal. Je ne parle pas forcément de devenir vegan ou végétarien, moi-même je ne le suis pas (pas encore, qui sait) mais vous pouvez agir responsable.

Ce livre, bien plus que la consommation de viandes ou de fourrures, nous parle des taureau et de leur condition déplorable dans les arènes ; des tortues, oiseaux et poissons qui meurent pour avoir ingéré du plastique ; du 7ème continent ! Des tigres et autres animaux sauvages dans les cirques ; des chiens de chasse maltraités et surentraînés.

Ce livre nous met en face de la vérité, d’une vérité que bien souvent, on ignorait. Et le tout sans ton condescendant, sans être culpabilisateur. Il nous dit « Voici les faits, voici les conséquences, voici plusieurs solutions. »

Je vous conseille vivement de le lire, que vous vous y intéressiez ou non. Ce livre peut vous ouvrir les yeux sur beaucoup d’aspects de la vie animale, vous faire comprendre des choses aussi et peut-être vous en apprendre. Ce livre va peut-être changer votre vie. En tout cas il a changé la mienne.

Et que vous aimiez ou non les animaux, vous pouvez les protéger ou tout du moins instaurer un climat de paix et de respect mutuel.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et parce que personne ne pourra mieux vous en parler que l’auteur, je vous laisse une de ses interviews (ici), ainsi que la présentation du livre par l’éditeur.

« Ressentir, s’émouvoir, agir en fonction des événements est-il le propre de l’homme ou de l’ensemble des animaux ? L’éthologie prouve, chaque jour davantage, combien le fossé que nous avons creusé entre nous et le monde animal mérite d’être comblé au fil des découvertes. L’animal se sert de l’outil, il sait rire, tricher, établir des stratégies. Il peut faire l’amour par plaisir, témoigner de la compassion sans arrière-pensée, soigner, adopter ou se sacrifier dans l’intérêt général… En attendant, l’indifférence à son égard s’apparente à un crime contre l’humanité, tant il est évident que nous ne saurions nous passer de son existence. De nombreuses voix se sont déjà élevées pour défendre la cause animalière, mais rarement les animaux avaient pris la parole. Il fallait que le cochon raconte son périple jusqu’à notre assiette – s’il n’est pas victime de la « cloison thérapie » : jeté contre un mur à sa naissance car jugé trop faible –, que la tortue explique à ceux qui jettent des sacs en plastique dans la mer ce que c’est d’agoniser d’une occlusion intestinale, que le lévrier dise à son maître qu’il ne veut pas mourir par strangulation le jour où il aura perdu une course et son maître de l’argent… Cochon, tortue, lévrier, lapin, requin, ortolan, ils sont 16 à s’exprimer à tour de rôle. Si des initiatives positives ont adouci la vie de certains d’entre eux, le rapport le plus souvent violent de l’homme à l’animal n’en reste pas moins inacceptable. Dans un plaidoyer hors norme, Allain Bougrain Dubourg nous invite à considérer les animaux, nos voisins de planète, avec respect. »

– Les Echappées

https://lesechappes.com/fr/lettres-des-animaux-a-ceux-qui-les-prennent-pour-des-betes

Amita

Pour le contexte :

Voilà, ça fait presque 6 ans que j’ai lu le tome 6 de Cherub : Sang pour Sang qui parle des abattoirs et qui m’avait ébranlée, j’avais ensuite vu un documentaire sur les abattoirs. Autant vous dire qu’à environ 14 ans ça m’avait profondément choquée. J’avais voulu devenir végétarienne mais plusieurs personnes m’avaient découragées et je n’y connaissais rien, tout ça mit bout à bout j’ai eu peur et j’ai renoncé.

Il y a peu, j’ai repris conscience de tout cela et bien que je ne mange presque plus de viande car je n’aime tout simplement pas ça, ce n’est rien par rapport à ce qui se déroule juste à côté de nous. J’ai décidé, après un cours plus qu’édifiant sur l’engagement animal dans la littérature, de lire des livres dessus, et celui-ci a été mon premier, et loin d’être le dernier. Je désire d’ailleurs vous faire un article très rapidement pour résumer toutes les lectures que j’aurai effectuées à ce sujet. (patience) et après avoir vu certaines vidéos et lu certains articles, je pense beaucoup à devenir végétarienne, mais ça me fait peur. Je vais lire encore quelques livres sur le sujet et je reviendrai assez rapidement pour vous en parler.

Et puis, je vous conseille d’aller signer quelques pétitions sur le site de 30 millions d’amis, ça ne prend que quelques secondes mais ça peut aider. Et vous pouvez aussi, comme moi, faire du shopping sur WWF ! Vous aurez de jolies choses (peluches, T-shirt…) et vous aiderez les animaux.

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose à dire, ou juste par amour pour les mots. La lecture c'est toute ma vie, ça et ma famille (mes trois sœurs d'amour pour qui je donnerai n'importe quoi) mon amoureux et mes supers copines (Manon, Marie et Victoire) C'est grâce à ces personnes que ma vie est ce qu'elle est. Merci.
Cet article, publié dans Amita A Aimé, Greenita, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s