Tag : Tour du monde en 10 livres (par Amita)

Coucou,

Je suis très contente de vous retrouver car aujourd’hui je vous propose un tag de mon invention ! Je suis très contente et j’espère qu’il n’existe pas déjà.

tumblr_mok59bt0Zq1rcj6axo1_500.gif

Mes question :

  1. Un livre qui t’a donné envie de voyager de manière générale
  2. Un livre qui t’a donné envie de visiter un endroit en particulier
  3. Un livre qui t’a fait te sentir bien chez toi
  4. Un livre que tu as lu car il se passait dans un endroit que tu aimais déjà
  5. Un livre qui t’a culturellement dépaysé
  6. Un livre avec un moyen de transport sur la couverture ou dans le titre
  7. Un livre dont le titre comporte le nom d’un pays ou d’une ville
  8. Un livre qui t’a fait voyager… dans le temps !
  9. Un livre qui t’a fait prendre conscience d’inégalités ou de problèmes dans un pays donné
  10. Un livre que tu as lu en voyage/vacance

 

Mes réponses :

Un livre qui t’a donné envie de voyager de manière générale

Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de suspens pour ce bouquin-ci, il s’agit en effet de Into the Wild de Jon Krakauer qui m’a donné le goût de l’aventure, de la folie, de l’indépendance et des road trip un peu fous !

 

Un livre qui t’a donné envie de visiter un endroit en particulier

Bon alors moi ma grande passion c’est l’Angleterre, mais j’aime beaucoup aussi l’Italie (Je n’ai pas peur -Niccolo Ammaniti) mais je vais vous présenter autre chose pour cette question, il s’agit de Un hiver long et rude de Mary Lawsen, qui se passe tantôt au Canada, en plein hiver, dans la neige et les tempêtes, tantôt à Londres (on y revient…) tout ceci dans les années 1966 – 1969 mais c’est du pareil au même !

 

Un livre qui t’a fait te sentir bien chez toi

Entre cette question et la numéro 9 je me rends compte que c’est difficile de choisir pour moi étant donné que les livres que je prendrai pour l’un correspondent également à l’autre, mais je vais dire Trash (Favelas) de Andy Mulligan, un livre qui se passe dans un favelas au Brésil où on suit l’histoire d’un petit garçon-poubelle. Et même si le livre est haletant et addictif, pour rien au monde je n’aurai souhaité être à leur place. (Entre nous je désire quand même me rendre compte de mes propres yeux de ce à quoi ressemble un favelas, pour mieux se rendre compte de cette misère, mais je suis quand même bien chez moi, dans mon confort à l’occidental…)

 

Un livre que tu as lu car il se passait dans un endroit que tu aimais déjà

Alors là ce n’est pas vraiment un pays ou une ville c’est plus un « genre de lieux » j’ai lu Une vie entre deux océans de M, L, Stedman car l’histoire se déroule au bord de l’océan dans un phare ! Et moi j’adore l’océan, c’est quelque chose qui me fascine plus que tout, tous les bouquins qui se passent sur (ou même dans pourquoi pas) l’océan j’adore, je m’y sens bien.

 

Un livre qui t’a culturellement dépaysé

Il s’agit ici d’un livre qui m’a emmené au Japon (j’adooooore!) et qui m’a complètement dépaysée, je me suis rendu compte de la différence culturelle incroyable, il s’agit de Geisha d’Arthur Golden.

C’est un livre que j’ai adoré et dont j’ai fait un article très complet !

 

Un livre avec un moyen de transport sur la couverture ou dans le titre

Alors celle-là était difficile, j’ai trouvé des voitures par dizaines (ce que je n’ai pas trouvé très original) sinon pas grand chose, donc j’ai, finalement, un vélo sur la couverture de L’été avant la guerre de Helen Simonson.

 

Un livre dont le titre comporte le nom d’un pays ou d’une ville

C’est une toute petite nouvelle de 84 pages, c’est un livre dont j’avais travaillé un extrait en cours d’italien au lycée, il traite de l’immigration italienne aux États-Unis : La tante d’Amérique de Leonardo Sciascia (j’adore son nom!) Je ne l’ai ni en ma possession ni lu mais ça ne saurait tarder.

 

Un livre qui t’a fait voyager… dans le temps !

Cette question est dure dans le sens où j’ai pas mal de livres qui se passent dans le passé, je les préfère à ceux qui nous sont contemporains, mais j’ai voulu une période qui m’est chère, j’ai donc choisi Léviatemps de Maxime Chattam qui nous transporte dans le Paris des années 1900 ! J’adore mon pays, j’adore Paris, j’adore la culture française et en plus, j’adore les années 1900, je crois que mes années préférées (lire ou m’imaginer y vivre) se situent entre 1850 et 1950 (et pas que en France) !

 

Un livre qui t’a fait prendre conscience d’inégalités ou de problèmes dans un pays donné

J’hésitais donc entre Trash et un autre, j’ai finalement opté pour cette ordre et je pense que c’est tout aussi bien, le livre qui m’a fait prendre conscience d’inégalités ou de problèmes dans le monde c’est un livre assez récent qui a fait beaucoup parlé de lui et que j’ai lu dans le cadre du Concours de Télérama et France Culture : Petit Pays de Gaël Faye (allez écouter la chanson du même nom)

Ce livre raconte la vie au Burundi un peu avant et pendant le génocide, nous sommes donc balancés entre une enfance innocente et pleine de soleil et de mangues et puis ensuite l’enfance dans la guerre et la peur, le sang et les coups. C’est vraiment un super livre qui a mérité sa victoire et les autres prix qui l’ont honorés.

Ce livre m’a fait prendre conscience de la situation en Afrique et de bons nombres d’inégalités, mais également du génocide tristement célèbre dont je ne savais en réalité que très peu de choses.

 

Un livre que tu as lu en voyage/vacance

Je mens un peu, je vais vous parler de celui que je comptes lire pendant les vacances qui viennent et que je n’ai donc pas lu…

Les passants de Lisbonne de Philippe Besson, il est tout petit, il a l’air très frais et doux et il se passe au Portugal là où je serai en vacances ! J’adore avoir des lecture en rapport avec les endroits où je pars.

 

 

Amita qui espère vraiment qu’un tag similaire n’existait pas déjà mais qui est très contente d’en avoir enfin fait un !

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose dire, ou juste par amour pour les mots. Je suis plutôt heureuse mais j'ai du mal à vivre, comme si je ne comprenais pas toujours la vie telle qu'il faut la vivre dans notre société actuelle. La lecture et l'écriture m'offrent alors deux échappatoires parfaites à ce monde, cette époque, et je me sens revivre.
Cet article, publié dans TAG, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s