Gabrielle

Coucou !

 

Vous vous souvenez du recueil de poèmes que j’avais commencé « Les mots (maux) des autres) et bien, j’ai enfin trouvé de l’inspiration pour continuer !

 

wild_princess7

 

Gabrielle est belle

Elle le pense, elle le sait

Gabrielle  est éternelle

Dans nos cœurs, dans nos pensées

 

Elle croit à tout, surtout en elle

Elle croit trop, beaucoup trop

Elle se pense déesse immortelle

Mais elle en fait trop.

 

Gabrielle  est belle,

Elle se dit princesse

Gabrielle  est une éternelle

Princesse de la paresse

 

Princesse des faux semblants,

Elle rit, sourit et oublie

Princesse de l’entêtement

Elle a raison, bien sûr que si !

 

Elle est belle, sûre d’elle

Elle est princesse Gabrielle 

Elle deviendra reine

Sans efforts, sans peine

 

Mais que connaît-elle de la vie,

Princesse Gaby ?

Que sait-elle du monde ?

 

Elle deviendra reine

Comme une chenille devient papillon

Tout ce qu’elle fait est si mignon !

Il n’y a donc pas de raison…

 

Qu’elle n’obtienne pas ce qu’elle désire

Qu’elle ne devienne pas princesse

Princesse du faux sourire

Et des rires d’ivresse

 

Mais que sait-elle des princesse

Que sait-elle de la vie

Princesse Gaby ?

 

Elle qui n’a vu

Que ce qu’elle a voulu

Elle qui n’a su

Que ce qu’elle a cru

 

Gabrielle  est belle

Elle en est sûre

Gabrielle  est éternelle

Elle se rassure

 

Princesse de la paresse

De l’allégresse

Princesse de l’ivresse

Princesse en détresse…

 

Reine sereine

Reine contemporaine

Reine de la peine

 

Alors que connaît-elle de la vie,

Princesse Gabrielle ?

 

 

Amita

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose dire, ou juste par amour pour les mots. Je suis plutôt heureuse mais j'ai du mal à vivre, comme si je ne comprenais pas toujours la vie telle qu'il faut la vivre dans notre société actuelle. La lecture et l'écriture m'offrent alors deux échappatoires parfaites à ce monde, cette époque, et je me sens revivre.
Cet article, publié dans Amita A Ecrit, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s