Bilan : Le roman des étudiants France Culture-Télérama

Bonjour !

 

Vous le saviez peut-être, mais j’ai été sélectionné, au terme d’un concours, pour faire partie du jury du concours du roman étudiant France Culture et Télérama.

Je devais donc lire 5 livres pour le 30 novembre et ensuite donnez mon avis, ma préférence.

Le lien de la page du concours.

 

14 juillet – Eric Vuillard

 

Résumé :

La prise de la Bastille est l’un des événements les plus célèbres de tous les temps. On nous récite son histoire telle qu’elle fut écrite par les notables, depuis l’Hôtel de ville, du point de vue de ceux qui n’y étaient pas. 14 Juillet raconte l’histoire de ceux qui y étaient. Un livre ardent et épiphanique, où notre fête nationale retrouve sa grandeur tumultueuse.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, il a une façon de revoir l’histoire absolument incroyable, il a un point de vue intéressant, cette fois on voit cette épisode de l’historie française à travers le regard du peuple, les oubliés.

De plus, je l’ai trouvé assez poétique ans ses tournures de phrases.

Ma critique plus détaillée

Continuer – Laurent Mauvignier

 

Résumé :

Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu’à aujourd’hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter.
Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu’elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.

Mon avis :

J’ai bien aimé le thème principal de l’histoire et la façon de le raconter, et et j’ai trouvé le style assez beau. Mais le tout m’a malheureusement paru un peu trop prévisible, et peut-être, comparé aux autres livres de la sélection, plus ordinaire.

 

L’autre qu’on adorait – Catherine Cusset

 

Résumé :

L’autre qu’on adorait fait revivre Thomas, un homme d’une vitalité exubérante qui fut l’amant, puis le proche ami de la narratrice, et qui s’est suicidé à trente-neuf ans aux États-Unis. Ce douzième roman de Catherine Cusset, où l’on retrouve l’intensité psychologique, le style serré et le rythme rapide qui ont fait le succès du Problème avec Jane, de La haine de la famille et d’Un brillant avenir, déroule avec une rare empathie la mécanique implacable d’une descente aux enfers.

Mon avis :

La narration est à la seconde personne, c’est en même temps ce qui m’a gênée, en même temps ce que j’ai préféré ! J’ai trouvé ça très original et intelligent, et d’ailleurs tout le livre est très intelligent dans sa globalité.

Malheureusement le personnage principal, un jeune garçon qu’on voit évoluer, m’a agacé, il est arrogant, trop sûr de lui, prétentieux et irresponsable, je n’ai pas réussi à m’attacher, ni même à le comprendre.

Petit Pays – Gaël Faye

 

Résumé : 

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

Mon avis : 

Bien que le sujet ne m’intéressait pas follement au début, j’ai passé un agréable moment tout de même. Le narrateur a un point de vue naïf et pourtant très intelligent malgré son jeune âge ; et ça rend le tout plus vivant qu’un simple livre d’histoire.

De plus on est confronté à sa vie quotidienne, pas seulement à l’événement historique, c’est donc plus intéressant et même émouvant.

La succession – Jean-Paul Dubois

 

Résumé : 

Paul Katrakilis est le petit-fils d’un des médecins de Staline, Spyridon, qui a fui l’URSS en emportant avec lui un fragment du cerveau du dictateur et s’est installé à Toulouse. Comme son grand-père, il fait médecine mais n’a pas la vocation et ne se sent pas à sa place dans son étrange famille. Après un voyage en Floride, il rentre en France à la mort de son père et tombe sur d’étranges carnets.

Mon avis : 

Aaaah…. Ce livra m’a casé du souci.

Le style est vraiment agréable, c’est bien écrit, l’auteur a du talent, mais le sujet ne m’a vraiment pas intéressé, la pelote basque c’est sympa à regarder, mais en parler pendant 200 pages, c’est un peu trop pour moi.

Et le thème du suicide n’a pas été traité d’une manière que je jugerai approfondie et intéressante, au contraire, ça tombait un peu dans le pathétique.

*

Voilà, dites moi si vous en avez lu certains ou si vous allez le faire !

La remise du prix a lieu le 17 janvier 2017 à Paris, quel suspens : Je pense quand même savoir lequel va gagner après quelques discussions avec certains, mais j’ai personnellement mon préféré !

Je suis sûre que vous avez deviné lequel est-ce 😉

Amita

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose dire, ou juste par amour pour les mots. Je suis plutôt heureuse mais j'ai du mal à vivre, comme si je ne comprenais pas toujours la vie telle qu'il faut la vivre dans notre société actuelle. La lecture et l'écriture m'offrent alors deux échappatoires parfaites à ce monde, cette époque, et je me sens revivre.
Cet article, publié dans Bilan, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s