Disneyland Paris ou le pays de la magie et des yeux qui brillent

Disneyland Paris ou le pays de la magie et des yeux qui brillent

3 septembre

 

« La deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin ! »

Oui, oui, mon copain et moi avons été à Disneyland durant 1 jour (le 3 septembre) et nous remercions d’ailleurs encore très chaleureusement sa tante qui lui a offert les places à Noël !

Personnellement, j’ai déjà eu la chance d’aller dans ce merveilleux monde (je ne dis pas parc, car c’est bien plus que ça) à plusieurs reprises, mais mon copain n’y avait été qu’une fois étant petit, et sa mémoire lui faisait un petit peu défaut. Il avait d’ailleurs plutôt tendance à dire « Disney c’est que du fric, Disney ça ne me plaît pas etc »

Ma mission : Lui faire changer d’avis ! Lui montrer que Disney, ça plaît FORCEMENT à tout le monde, que c’est magique et que c’est un rêve !

« L’amour est un chant éternel, il fait tourner le monde. »

Après un long trajet en voiture et après s’être garé au parking de Disney Village pour une somme exorbitante (non, non, on ne parle pas d’argent dans cette chronique ! Oooops…) Donc, je disais, nous nous sommes garés puis nous sommes entrés dans Disney Village, un peu mort à une heure pareille, mais tout de même très beau et magique.

A ce moment là, il a commencé à avouer qu’en effet, c’était plutôt joli.

Nous nous sommes ensuite hâtés vers le parc, et c’est avec des yeux brillants, un sourire pétillant et de l’amour plein le cœur que j’ai passé le portique de sécurité, pour atterrir en plein rêve !

 

Discoveryland :

Je nous avais préparé un planning d’enfer car, vous ne le savez peut-être pas, mais les plannings, listes, classements etc, c’est ma passion et mon talent (il faut bien l’avouer, je suis douée pour organiser) je nous avais donc concocté une journée alliant magie, rêve et amusement !

Et ce planning débutait à Discovery Land, où je me suis dit qu’à une heure pareille (10h) il n’y aurait pas encore trop d’attente au Space Mountain, de plus, je voulais lui montrer cette attraction en premier, car elle allie le sens du détail de Disney et l’amusement des manèges à sensations qu’il aime tant.

Et en effet, il n’y en a eu que pour 10 minutes d’attente ! Et qu’elle amusement ! J’aime toujours autant cette attraction !

En sortant il avait un grand sourire et, je suis sûre d’avoir vu ses yeux briller.

J’avais pensé que nous pourrions faire le Star Tour, étant un fan de Star Wars, il aurait adoré, malheureusement, une attraction par partie du parc était fermée… (ils préparent les 25 ans, en 2017, il y avait donc beaucoup, beaucoup, de rénovations) Et à Discovery Land, c’était celle ci…

 

Fantaisyland :

Aaaah, mais comment aller à Disney sans passer par Fantaisy Land, la magie et le rêve juste derrière les portes du château !

Comme toute personne qui se respecte, nous avons pris des photos devant le magnifique château, passage obligatoire à Disneyland !

dscn2745

Puis nous avons plus ou moins couru jusqu’à l’attraction destinée à Peter Pan, mon Disney préférée (avec Hercule, Tarzan et la Reine des Neiiiiiges !)

Encore une fois, l’attente a été rapide, il n’y en a eu que pour une vingtaine de minutes et nous montions déjà dans les bateaux volants !

A ce moment là, il commençait à s’agiter en me disant « Regarder là, et là, et là ! » Et en sortant, j’en était sûr, il était à deux doigts de succomber.

C’est impressionnant quand même, ce sens du détail, vous aurez beau aller 20 fois à Disneyland, vous ne verrez sans doute jamais tout ce qu’il y a à voir…

Et puis, évidemment, nous sommes allés dans la célèbre attraction des poupées : Small World !

Et, grâce à mon super planning, nous n’avons du attendre que 10 minutes, encore une fois.

A ce moment là de l’histoire, il est utile de préciser que nous portions des T-shirts assortis, que j’avais moi-même acheté il y à deux ans à Noël à Disney, ils sont noirs avec, pour lui, le corps de Mickey placé de telle sorte que la tête de mon copain se trouve dans la continuité du corps de Mickey, et moi, bien sûr, j’étais Minnie !

Pourquoi je vous dis ça ? Parce que c’est T-shirts ont fait de ce jour un jour encore plus beau !

En arrivant à Small World, le cast member qui nous place dans l’attraction nous fait remarquer que nous avons de très beaux T-shirts, et nous demande si nous sommes du coin, nous répondons par la négative, il assure que ça se voit simplement parce que nous sommes souriants !

C’est donc avec du baume au cœur que nous sommes montés dans le petit bateau et sommes entrés dans Small World !

Et là ! Oui, là ! Il a succombé à Disney !

Nous ne savions pas où regarder nous nous montrions mutuellement des choses en nous extasiant devant cette beauté et cette magie, nous étions dans un rêve…

Malheureusement, le tour s’est terminé, mais nous étions encore avec les poupées, de la magie plein la tête !

Et là, il a bien dû avouer que Disneyland, c’était magique, qu’on aime ou non à la base.

Mais le mieux est arrivé après, il est redevenu un enfant lorsque nous sommes allés au Labyrinthe d’Alice aux Pays des Merveilles !

Il se perdait et tournait en riant comme un enfant, c’était si drôle !

Bon, d’accord, depuis tout à l’heure je ne parle que de lui, et même si j’avais une mission, j’avoue que par moments (assez souvent) je l’oubliais, et je profitais simplement, mais, à vrai dire, une fois qu’il avait succombé à Small World, le tour était joué !

J’ai commencé à vraiment devenir folle un peu après, à ce moment de la journée, j’étais encore normale (aussi normale que je puisse l’être à Disneyland !)

 

dscn2752

 

Après être sorti du Labyrinthe, nous avons regardé l’heure et avons été très surpris de voir que nous avions, non pas un peu d’avance, mais beaucoup d’avance sur le planning, c’est donc plus tranquilles que nous avons continuer notre chemin, bien que lui me pressait de suivre encore le planning, qui jusqu’à présent nous avait évité les files d’attentes trop longues !

 

dscn2761

 

Adventureland :

Après toute cette magie, je voulais lui montrer quelque chose de plus audacieux ! Je nous ai emmené chez les pirates ! Aux Caraïbes !

Et bien que cette attraction soit l’une de celles où, d’après mon expérience, il y a toujours le plus de monde, nous sommes passés en 20 minutes !

Et rien que dans la file d’attente nous sommes déjà plongés dans l’univers des pirates, ça a réveillé de vieux rêves d’enfants !

Le pire est alors survenu : je nous ai difficilement emmenés à l’attraction Indiana Jones et il y en a eu pour 40 minutes qui m’ont semblé 1 heure ! Pour une attraction, oui très attractive, mais d’une rapidité incroyable.

Nous nous sommes ensuite arrêtés pour manger vers 13h30 et le planning touchait presque à sa fin, quelle organisation !

Je ne m’épancherai pas sur le déjeuner car nous avions des sandwich sortis du sac, nous nous souhaitions pas nous arrêter dans un stand ou autre pour 1) ne pas perdre de temps et 2) ON A DIT QU’ON NE PARALIT PAS D’ARGENT ALORS STOP

En sortant de là, pour nous diriger vers Frontiereland, nous sommes passés par le petit « passage » dédié à Aladdin, vraiment très chouette comme décor !

◊ Petite parenthèse : je vous ai dit qu’une attraction par « partie » était fermée : à Discoveryland c’était le Star Tour, à Fantaisyland, celle de Pinocchio, à Adventureland ce n’était qu’Adventure Isle, ce petit chemin pittoresque aux décors incroyables. Autant dire que pour le moment, ça ne m’avait pas trop dérangé… Bref, souvenez-vous en !

Et puis, en sortant d’ici, mon copain, pas vraiment très accro à Disney, son univers et ses personnages, me dit « Juste devant toi, regarde, je ne sais pas qui c’est… » TIC ET TAC !

Je suis restée pétrifiée à vaguement les saluer en souriant bêtement, et Tic, ou peut-être Tac, m’a rendu mon salut ! HIIIIII !

 

Frontiereland :

La dernière partie ! Mais celle qui cache mon attraction préférée, celle à laquelle je rattache tant de souvenirs si doux (deux en fait!)

Mais avant les attractions, il y a les décors, très cow-boyesques et très Far Far Far West ! Bien que fatigués nous nous y sommes amusés un temps, avant de découvrir avec horreur….

L’attraction fermée de cette partie du parc n’était autre que celle que j’attendais avec tant de joie et d’enthousiasme, celle que mon copain avait tellement hate de découvrir suite à toute la publicité que je lui en avait faite ! Le Big Thunder Mountain, aussi surnommé Le train de la mine !

Horreur et déception.

 

dscn2787

 

Tant pis… Nous avons été voir la maison hantée, je n’aime pas les maisons hantée, les choses qui font peur etc, en général, mais à Disney, ça fait peur en magie !

Et tout ça m’a donné envie de lire un bon vieux classique gothique !

Et voilà, nous en avions fini avec deux choses 1) les attractions que nous voulions faire 2) mon planning ! Et il n’était que 14h, autant dire que nous avions encore du temps !

 

Main Street :

Il nous restait encore longtemps avant la parade de 17h30, nous avons donc décider de faire les magasins et il m’a avoué avoir l’impression d’être dans un autre pays en traversant Main Street et son décor Victorien, j’ai rectifié « Nous sommes hors du temps. Hors de tout. »

En arrivant devant la Maison de Mickey, qui voyons-nous derrière une longue file d’attente ?

 

14112009_10208500087998147_100833486_n.jpg

 

Mais oui ! Minnie ! Je suis devenue folle et il a bien voulu que nous nous rangions dans la file à notre tour !

Nous en avons eu pour bien 1h30 mais, à mes yeux, ça a été la plus rapide queue de toute la journée, et celle qui en valait le plus le détour !

J’ai beau être presque une adulte, Disney, c’est un refuge, une maison, un rêve, et devant Minnie, je redeviens une enfant, et même pire que ça. J’ai juste l’impression d’être dans un monde entre deux réalités et que rien ne pourra plus jamais m’arriver.

Je suis arrivée devant elle les jambes flageolantes et le cœur gros comme un soleil. Elle a adoré nos T-shirts, les a pointé en souriant et en levant son pouce en signe d’appréciation.

Après cette photo j’avais les larmes aux yeux et je ne tenais presque plus sur mes jambes !

Nous avons acheté quelques souvenirs (des portes-clefs assortis, des magnets Minnie, Mickey, une boule à neige -pour ma collection- et un porte clef Star Wars) puis nous avons pris place sur le trottoir pour la parade.

 

LA PARADE

 

C’était le moment le plus magique de ma vie !

Comment décrire ça de manière juste ? Impossible.

J’avais une très bonne place devant (et bien qu’une famille très malpoli a failli m’agacer au plus haut point, la situation a été rétablie, et les enfants derrière moi on pu voir la parade comme il se doit, à côté de moi.)

Imaginez la plus belle chose que vous puissiez voir, entendre et sentir, et bien c’était encore plus que ça.

J’avais les yeux brillants, et je m’en fichais de l’âge que j’ai j’étais juste à Disney, et j’en ai profité.

Lorsque le Chapelier Fou est passé devant nous, il nous a souri et, en levant un pouce, a dit « Nice t-shirt ! » Je commencer déjà à trembler!

Puis, c’est un soldat vert de Toy Story qui est venu vers moi et m’a tendu sa main pour un petit top-là !

Lorsque les pirates sont arrivés, suivis de Peter et Wendy, je suis devenue folle, j’adore Peter (j’étais amoureuse de lui lorsque j’étais plus petite…) et je les ai appelé en secouant les mains et en riant, et alors, je n’y ai pas cru au moment même, mais Wendy est venue me faire un câlin, c’était tellement beau, tellement doux, j’avais les larmes au bord des joues.

Et enfin, Mickey et Minnie sont passés sur leur magnifique et incroyablement grand char, je les ai salué avec toute la force et la magie dont je disposais, de telle sorte que Mickey m’a envoyé un baiser.

Ça vous paraît  peut-être complètement enfantin, puérile, un peu abusif… mais je vous jure que moi j’étais la personne la plus heureuse du monde, à deux doigts de défaillir de bonheur, des étoiles dans les yeux et un feu d’artifices dans le cœur.

Et même ainsi, vous ne pouvez pas vous imaginez mon état.

Il faut voir la parade de Disney, mais surtout, quand vous y êtes, ne vous souciez plus de qui vous êtes et de ce que les autres pensent, font, disent ou sont. Il ne doit y avoir que vous et vos rêves, et vous verrez, ça sera d’autant plus magique, c’est ça le secret du bonheur : Voir la vie en couleur !

« Un jour tu verras…Ton cœur chantera, et tu comprendras. »

~ DISNEY DREAMS ~

Nous avons refait quelques manèges, notamment la Space Mountain et le Carrousel, puis nous avons pris place juste devant le château pour admirer le final de cette journée de rêve.

Encore une fois, je ne saurais comment vous décrire la beauté, la magie de ce que nous avons vu.

Même mon copain avait les yeux grands ouverts et brillants, plein de magie, de bonheur et d’amour.

Nous étions seuls au monde, entourés de bonheur, de magie, de rêve, de pépites de joie, de rires cristallins et de baisers volés.

Il faut le voir pour le croire.

État de ma mission : Réussie

Le retour a été fatiguant et long, mais j’ai passé la plus belle journée de ma vie, dans une bulle hors du temps, hors du monde, dans un rêve avec mon amoureux.

Et je sais, même s’il ne l’a pas clairement dit, qu’il a ressenti la même chose, mais il ne l’avouera pas, ô non !

Et je suis très fière, en une journée nous avons réussi à tout tout faire !

Nous avons partagé ce rêve à bleu, ce rêve bleu à deux. Et c’était merveilleux.

« Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil, ce moment où on se souvient d’avoir rêvé ?

C’est là que je t’aimerai toujours, C’est là que je t’attendrai. »

Amita !

Les photos sont à moi (la dernière est de mon copain)

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose dire, ou juste par amour pour les mots. Je suis plutôt heureuse mais j'ai du mal à vivre, comme si je ne comprenais pas toujours la vie telle qu'il faut la vivre dans notre société actuelle. La lecture et l'écriture m'offrent alors deux échappatoires parfaites à ce monde, cette époque, et je me sens revivre.
Cet article, publié dans Chronique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Disneyland Paris ou le pays de la magie et des yeux qui brillent

  1. Disney, c’est juste magique. Pas d’autres mots je crois ^^ Au début où j’étais avec mon homme, il n’était pas trop fan … Il disait comme le tien. Et maintenant, c’est lui qui a envie d’y retourner ! Hier même il me le disait alors que nous y avons été 2 fois cette année ^^ Challenge réussie pour ma part aussi lol. (Je ne précise pas que moi j’ai tout le temps envie hein ! lol). Bref, quand je vais là bas, tous les soucis sont oubliés et on reprend une bouffée d’oxygène jusqu’à la prochaine visite. C’est ça la magie !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s