La vie est un arc-en-ciel – Cecelia Ahern

9782226167149.jpg

 

Résumé : Sur les bancs de l’école, Rosie et Alex s’étaient juré de ne jamais de séparer. Leur existence bascule pourtant le jour où le jeune garçon déménage avec ses parents aux Etats-Unis. Cet éloignement forcé sera le premier d’une longue série d’imprévus, comme seule la vie sait en réserver, et les deux « amis » devront apprendre à y faire face. Au fil de leur correspondance, les non-dits et les rendez-vous manqués se devinent… Serait-il possible qu’au plus profond d’eux-mêmes, Rosie et Alex pensent toujours à leur vieux serment? Mais si parler d’amour est une chose, trouver le moment opportun, dans une vie qui les dépasse, en est une autre… 

Ma note : 16,5/20

« Lorsqu’on est enfant, les parents représentent une sorte d’échelle de Richter pour mesurer la gravité d’une situation. Quand tu tombes et que tu ne sais pas trop si tu as mal ou non, tu les regardes. S’ils ont l’air inquiet et se précipitent vers toi, tu fonds en larmes. S’ils rient, tu te relèves et tu continues. »

L’histoire paraît assez simple, et me faisait un peu penser à une variante de « Un jour » de David Nicholls, mais en fait, ça aborde juste quelques thèmes similaires, rien de plus, tout le reste est différent.

Le premier point assez important du roman, c’est qu’il se déroule sur des années, on voit donc les personnages grandir et évoluer de manière frappante, c’est d’ailleurs un bon points pour le roman qui, autrement, manque de profondeur, je trouve.

Second point important, c’est que le récit se présente sous la forme de messages, mails, lettres… au début c’est assez étrange, et assez contraignant, mais très vite on s’habitue et c’est en fait un assez bon moyen d’exprimer la subjectivité d’un personnage, de plus, ça évite les scènes de descriptions trop longues ou d’actions.

Finalement, le livre aborde, de manière assez niaise quand même, des thèmes assez communs tels que l’amour, l’amitié, la famille, l’évolution au cours de la vie, en essayant de se donner une touche philosophique, qui, malheureusement, manque à l’appel.

On trouve cependant une certaine poésie dans le récit, un charme incertain, un petit quelque chose qui nous fait sourire.

Comme je l’ai dit plus haut, l’histoire se déroule sur des années, donc on voit une réelle évolution dans les personnages, quoique peu approfondis.

Je trouve le concept assez chouette, l’idée plutôt intelligente, ça permet aussi de pallier quelques manques dans la construction du récit et des personnages.

Ils ont plus ou moins tous un petit charme, mais je pense que plus de précision, de profondeur, surtout pour les personnages principaux, aurait été une bonne chose.

Je ne vais pas m’attarder sur l’écriture, je la trouve passablement fade, un peu niaise et peu travaillée, avec plus de poésie, l’histoire aurait pu être encore plus émouvante, encore plus touchante, mais je souligne quand même que malgré tout, le récit reste très touchant et très émouvant, il m’a laissé des traînées de larmes sur les joues.

C’est donc une bonne lecture, un charme et une certaine poésie bien que l’écriture et la profondeur ne soit pas au rendez-vous, un livre que je recommande, un livre très touchant, mais pas un coup de cœur.

 

Amita

 

C’est la bande annonce du film qui m’a donné très envie : ici

D’ailleurs je l’ai vu, et j’ai été un peu déçue, j’ai trouvé qu’il était beaucoup moins émouvant que le livre et qu’ils ont, à mon avis, mal retranscrit le temps qui passe.

 

 


 

Pour l’acheter :

Amazon

Fnac

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose dire, ou juste par amour pour les mots. Je suis plutôt heureuse mais j'ai du mal à vivre, comme si je ne comprenais pas toujours la vie telle qu'il faut la vivre dans notre société actuelle. La lecture et l'écriture m'offrent alors deux échappatoires parfaites à ce monde, cette époque, et je me sens revivre.
Cet article, publié dans Amita A Aimé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s