Top 5 : Les 5 livres que j’ai jugé à leur couverture

Nouveauté sur le blog, les top 5 ! Voici mon premier, j’espère que ça vous plaira et n’hésitez pas à me donner des idées de futurs top 5 ou même votre propre avis !


Les deux premiers sont des livres que j’ai adoré mais que je n’aurai sûrement pas lu sans tout le tapage que les gens ont fait/faisait :

  1. Nos étoiles contraires – John Green

La couverture ne paie pas de mine, et même si aujourd’hui les nuages me font penser à Gus, à l’époque j’avoue être passée bons nombres de fois devant le livre sans plus le regarder ni lire le résumé.

Et je le regrette ! Aujourd’hui je l’ai lu, il fait parie de mes livres favoris et John Green est mon auteur préféré !

nos.etoiles.contraires.jpg

  1. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee

Évidement, je n’ai pas la belle édition rouge avec le fameux oiseau, j’ai la couverture grise avec Scout, pas mal, mais pas terrible…

Pourtant,51H-splF2FL._SX307_BO1,204,203,200_ après avoir entendu que c’était un classique de la littérature américaine je n’ai pu m’empêcher de m’y plonger, et quelle bonheur ! C’était une lecture vraiment formidable et j’ai adoré Scout, maintenant je vois sa petite bouille sur la couverture d’un autre 9782246857730-001-X_0œil.

Le livre qui suit est un livre dont le titre m’a attiré, mais la couverture pas du tout, mais en lisant, je la comprend mieux, et à dire vrai, ce livre m’a beaucoup touché :

 

  1. Darling – Jean Teulé

Une couverture pas très agréable à regarder mais qui en dit long sur l’histoire, et quelle histoire ! Elle était tellement touchante, j’en ai pleuré !

9782266178372

 

Les deux livres qui suivent m’avaient l’air formidable à première vue, et finalement, ce fut une grosse déception :

  1. Joyland – Stephen King

La couverture, ainsi que le résumé, m’avaient beaucoup donné envie de me lancer dans l’univers du King, malheureusement, le premier livre que je lis de cet auteur me déçoit grandement…

Pas de profondeur, ni de peur, d’angoisses ou autre et une histoire aux limites du cliché

JOYLAND_Mise en page 1

  1. Deux secondes de trop – Rachel Joyce 

Une couverture très belle et qui laisse à penser que l’histoire traitera de manière intelligente du temps, de sa représentation… Et pourtant, les deux secondes dont il est question ne sont que brièvement évoqué et assez mal exploité à mon goût.

9782266254717_1_75

 

Amita

Publicités

A propos Amita

Étudiante en lettres modernes, je souhaite travailler dans le monde du livre ! Jeune rêveuse, j'adore lire et m'évader entre deux pages jaunies, il m’arrive aussi d'écrire quand j'ai quelque à chose dire, ou juste par amour pour les mots. Je suis plutôt heureuse mais j'ai du mal à vivre, comme si je ne comprenais pas toujours la vie telle qu'il faut la vivre dans notre société actuelle. La lecture et l'écriture m'offrent alors deux échappatoires parfaites à ce monde, cette époque, et je me sens revivre.
Cet article, publié dans Top 5, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s